Le Pays de Cocagne, le territoire

3 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale

  •     La Communauté de communes Tarn-Agout  (21 communes / 28 070 habitants)
  •     La Communauté de communes Lautrécois-Pays d’Agout (28 communes / 14 502 habitants)
  •     La Communauté de communes Sor et Agout (26 communes / 22 728 habitants)

75 communes / 65 300 habitants (source population INSEE janvier 2018) / 1 022 km2

  •     La structure porteuse : Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays de Cocagne 

Le Pays de Cocagne, son fonctionnement

• Le bureau

Il est composé du Président et de 3 Vice-Présidents :
Président : Bernard CARAYON
1 er Vice-Président : Jean-Pierre BONHOMME (CC Tarn-Agout)
2 ème Vice-Président : Sylvain FERNANDEZ (CC Sor et Agout)
3 ème Vice-Président : Raymond GARDELLE (CC Lautrécois - Pays d’Agout)

• Le Comité Syndical

C’est l’organe délibérant : Il vote le budget, définit et approuve les programmes d’actions annuels. Il est composé de 18 délégués titulaires et 18 suppléants désignés par les 3 Communautés de communes.
 

• L’équipe technique

Le PETR dispose d’une cellule technique formée de 3 agents :

  •     Yannick LEVADE - Animateur/Coordinateur, en charge des dispositifs de développement territoriaux et de l’accompagnement des porteurs de projet
  •     Géraldine D’ANTIN - Chargée de mission Tourisme
  •     Claire MILLET - Gestionnaire du programme Leader

Cette équipe s’appuie sur les techniciennes référentes des 3 Communautés de Communes :

Le Pays de Cocagne, les principales missions

  •     Elaborer et piloter un projet de territoire sur le périmètre du PETR, en partenariat avec les Communautés de communes
     
  •     Conduire et animer les réflexions sur des sujets d’intérêt commun liés à l’aménagement et au développement, dans le cadre de ce projet de territoire (environnement, développement urbain et habitat, services, économie, culture et tourisme …)
     
  •     Fédérer et coordonner les actions et les projets portés par les différents acteurs locaux (collectivités, socio-professionnels, associations) sur ces mêmes domaines d’intervention
     
  •     Animer les dispositifs contractuels signés avec les partenaires financiers extérieurs (Europe, Etat, Région, Département)
     
  •     Accompagner les porteurs de projets locaux publics et privés (conseil méthodologique et technique, recherche de financements, montage et suivi des dossiers,…)
     

Le Pays de Cocagne, son projet de territoire

• L’ambition majeure du Pays de Cocagne : 

Conforter l’attractivité du territoire au service de la qualité de vie, de la création d’activités et de la préservation de l’emploi.

• Les priorités ciblées dans la stratégie de développement du Pays de Cocagne :

  •     Préserver le cadre de vie et valoriser les potentiels patrimoniaux du Pays autour du pastel, de l’eau, de la nature, de la santé et du bien-être.
     
  •     Accompagner le développement économique grâce à une offre foncière aménagée, diversifiée et adaptée aux besoins des entreprises.
     
  •     Engager des projets et une démarche territoriale autour de la transition énergétique et écologique et promouvoir l’économie de proximité.
     
  •     Renforcer la cohésion sociale et territoriale au moyen des services à la population et de la culture.
     

Une stratégie déclinée au travers de plusieurs contrats :

• Le Contrat Régional Occitanie / Pyrénées Méditerranée 2018 - 2021

Sur le point d’être adopté, il encadrera les aides de la Région sur le territoire pour la période 2018-2021. Il s’articule autour de deux grands piliers : le maintien de l’attractivité résidentielle (aménagements urbains, habitat, services à la population, loisirs, transports, transition énergétique) et le développement du tissu productif (foncier et immobilier d’entreprises, commerces de proximité, circuits courts alimentaires, tourisme).*

• Le programme Leader

Effectif depuis août 2016, ce programme européen alimenté par des fonds FEADER est doté d’une enveloppe de globale de 2,1 M€ pour la période 2015-2020. Il vise à soutenir les projets locaux d’investissement sur plusieurs thématiques : tourisme et loisirs, zones d’activités économiques, valorisation des entrées et cœurs de bourgs, structures d’accueil et d’animation pour la jeunesse, services de santé, croissance verte...

• Le Contrat de Ruralité 

Ce contrat a été signé avec l’Etat en mai 2017, pour la période 2017-2020. Il s’organise autour de 6 grands volets : accès aux services publics et marchands, revitalisation des bourgs-centres et des cœurs de ville, attractivité économique, mobilités et desserte numérique, transition écologique, cohésion sociale.